Nos permis de conduire

Permis B

Traditionnel | Boîte manuelle

Le permis de conduire de la catégorie B permet la conduite de tous les véhicules dont le poids total en charge ne dépasse pas 3,5 tonnes disposant de 9 places assises maximum. Il est possible d’atteler une remorque dont le PTAC est inférieur ou égal à 750 kg.

Pour s'inscrire au permis B, il faut être âgé de 17 ans minimum. Pour vous présenter à l'examen pratique, vous devez avoir 18 ans à la date de l'examen pratique et obtenu l'épreuve théorique (le code).

Le permis B permet la conduite des :
Tricycles à moteur (véhicules de catégorie L5e).
Motocyclettes légères (cylindrée n'excédant pas 125 cm3 et dont la puissance n'excède pas 11 KW) sous réserve d’être titulaire du permis B depuis plus de 2 ans et d’avoir suivi une formation pratique de 7 heures.


Boîte automatique

Examen

Le candidat peut passer l'épreuve avec un minimum de 13h de conduite.
Le permis suit les mêmes règles qu'en cas de permis "traditionel".

Permis et circulation

Le titulaire du permis B boite auto ne pourra conduire que des voitures dotées d'un embrayage automatique ou d'un changement de vitesse automatique. Il ne pourra donc pas conduire ou louer des véhicules équipés d'une boite de vitesse manuelle, son permis de conduire portant une mention indiquant que ce document n'est valable que pour les voitures automatiques.

A l'inverse, les titulaires d'un permis B "normal" peuvent conduire aussi bien les voitures équipées d'une boite manuelle que celles équipées d'une boite automatique.

Conduire sur une boite manuelle

La réglementation offre aux titulaires du permis B boite auto la possibilité de conduire une voiture avec changements de vitesses manuels. Ils peuvent suivre une formation dispensée en auto-école qui leur permettra ensuite de conduire aussi bien les voitures équipées d'une boite automatique que celles équipées d'une boite manuelle. Cette obligation de passage devant un inspecteur du permis de conduire est néanmoins conservée pour les conducteurs ayant passé le permis B boîte automatique pour des raisons médicales. D'une durée de 7 heures, cette formation en auto-école peut être suivie après un délai minimal de 6 mois à compter de la réussite à l'examen du permis.


Conduite accompagnée A.A.C

L'accompagnateur

L'accompagnateur doit :
Être titulaire du permis B depuis au moins cinq ans. Il est possible pour l'élève d'avoir plusieurs accompagnateurs faisant partie ou non du cadre familial.
Au préalable, avoir obtenu l'accord de sa compagnie d'assurance.
N'avoir fait l'objet d'aucune annulation ou invalidation du permis de conduire.

L'élève

Le candidat doit être âgé d'au moins 15 ans lors de l'inscription et d'au moins 17 ans pour se présenter à l'epreuve pratique du permis B.
L'examen se déroule sur une voiture avec le type de boîte de vitesses définit par le permis choisi à l'inscription pour la conduite accompagnée. Mise à part cela, le permis suit les mêmes règles qu'en cas de permis "traditionnel".


Conduite supervisée

La formation en conduite supervisée est assimilée de conduite accompagnée mais réservée aux personnes âgées d'au moins 18 ans. Elle s'applique à la catégorie B du permis de conduire. Elle peut se faire directement à l'issue de la formation initiale, ou après un échec à l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire. Elle implique le respect de règles de conduite particulières.

Conditions communes

La formation en conduite supervisée des véhicules de catégorie B est accessible à partir de l'âge de 18 ans.
Il faut dans tous les cas :
Être inscrit auprès d'un établissement d'enseignement de la conduite,
Avoir fait par le biais de cet établissement une demande de permis de conduire auprès de la préfecture,
Avoir réussi l'épreuve théorique générale du permis (le code) ou déjà détenir une catégorie de permis depuis 5 ans au plus,
Avoir suivi au préalable la formation initiale.

La formation initiale ne peut pas être inférieure à 20 heures de cours de conduite avec un moniteur sauf si vous êtes élève suivant une formation limitée à la conduite de véhicules équipés d'une boîte de vitesses automatique (Un volume minimum de 13 heures est requis).

Au terme de cette formation, vous recevez l'attestation de fin de formation initiale.

Après l'obtention du code

Le candidat peut choisir la conduite supervisée dès qu'il a obtenu le code.
Il doit, dans ce cas, avoir obtenu :
- un accord préalable sur l'extension de garantie nécessaire de la société d'assurance qui assure le ou les véhicules utilisés pendant l'apprentissage,
- et l'attestation de fin de formation initiale.

Après un échec à l'épreuve pratique

Le candidat peut opter pour cette formation en conduite supervisée, après un échec à l'épreuve pratique de l'examen.

Il doit, dans ce cas, avoir obtenu :

Un accord préalable écrit de la société d'assurances auprès de laquelle a été souscrit le contrat pour le ou les véhicules utilisés pendant l'apprentissage sur l'extension de garantie nécessaire (Cet accord précise le ou les noms des accompagnateurs autorisés par la société d'assurances à assurer cette fonction).
Une autorisation de conduire en conduite supervisée délivrée par l'enseignant à l'issue d'un rendez-vous préalable de 2 heures comprenant une heure minimum de conduite et un bilan personnalisé.

Attention : En cas de succès, la formation en conduite supervisée ne réduit pas la durée de la période probatoire du permis de conduire et les nouveaux titulaires disposent de 6 points sur leur permis et doivent attendre 3 ans sans infraction avant d'en obtenir 12.


BSR

Brevet de sécurité routière AM (BSR)

Le brevet de sécurité routière correspondant à la catégorie AM du permis de conduire, exigé pour conduire un cyclomoteur ou un quadricycle léger à moteur, se compose d'une partie théorique et d'une partie pratique (FORMATION DE 7H).

Partie théorique

La partie théorique est validée par la délivrance de l'attestation scolaire de sécurité routière de premier ou de second niveau.

Partie pratique

La partie pratique, ouverte aux seuls titulaires de l'attestation scolaire de sécurité routière de premier ou de second niveau ou de l'attestation de sécurité routière, est constituée d'une phase d'enseignement hors circulation, d'une phase de conduite sur les voies ouvertes à la circulation publique, et d'une phase de sensibilisation aux risques.

Elle comporte deux options distinctes :
Une option cyclomoteur accessible à partir de l'âge de 14 ans,
Une option quadricycle léger à moteur accessible à partir de l'âge de 16 ans.


Permis A / A1

Permis A1 : 125cm3

Le permis A1 est accessible dès l'âge de 16 ans et permet la conduite d’une cylindrée inférieure à 125cm3, d’une puissance inférieure à 15 ch et d’un rapport poids/puissance inférieur à 0,1 kW/kg.

Il nécessite de passer l'examen du code de la route et d'effectuer une formation minimale de 8 heures de leçons hors circulation (plateau) et 12 heures de leçon en circulation.


Permis A2 et A

Permis A2 (20h de formation minimum)

Accessible à partir de 18 ans, ce tout nouveau permis moto A2 limite l'accès à des deux-roues d'une puissance n'excèdant pas 35 kW (47.5 ch) et dont le rapport puissance/poids est inférieur à 0,2 kW/kg

Le décret indique que la puissance ne peut résulter d'une bride d'un véhicule développant plus du double de sa puissance.

Dans la réalité, le permis A2 permet l'accès à des motos ou des scooters de 400 /600 cm³, mais c'est bien la puissance de 35 kW (47.5 ch) qui est la seule limite. Il n'y a pas de contraintes en matière de cylindrée et l'accès de une groosse cylindrée est donc possible. Le permis A2 est également accessible aux deux-roues automatiques (comme pour le permis A1) et remplace le principe du bridage à 34 ch.

A2 vers permis A : Une Formation de 7 heures après 2 ans de A2

Le permis A2 est en réalité une passerelle vers le permis A qui sera alors accessible après deux ans de pratique (20 ans) par une formation « post permis » de 7 heures. Cette formation "Permis A2" vers "Permis A" se déroule sur une journée et n'impose pas de nouvel examen.